La loi PPR : la privatisation pour religion et la Précarisation pour régner

Un « contrat doctoral » de droit privé (article 4, I) est créé, qui rompt avec la logique tripartite de la convention CIFRE qui associe une entreprise, un·e doctorant·e et un laboratoire, au bénéfice d’une logique bilatérale dont le laboratoire est exclu. Un seuil est donc franchi, et nous voilà arrivé·es à une recherche doctorale totalement privatisée.Lire la suite « La loi PPR : la privatisation pour religion et la Précarisation pour régner »