Kiev, mère des villes russes, ou Kyiv, pilier de la nation ukrainienne ?

En réalité, cette mentalité impériale de croisé fait partie intégrante de l’idéologie du « monde russe ». Celle-ci établit un lien de continuité directe et exclusive entre la « Rous de Kiev », premier État russe, qui exista entre 882 et 1240 et adopta l’orthodoxie en 988, et la Fédération de Russie.

Ukraine-Russie : entre intimidations et risque de conflit de grande ampleur

Plus probablement, la Russie s’est trouvée confrontée à une situation dans laquelle elle a estimé avoir plus à gagner qu’à perdre si elle effectuait une sorte de « stress test » destiné à la nouvelle administration américaine. En effet, le déploiement militaire actuel constitue à plus d’un titre une véritable manœuvre d’intimidation. Tout d’abord, il est particulièrement visible, aucun effort n’ayant été fait pour le dissimuler.