Emma : « Si l’homme descend du singe, le singe des premiers mammifères et les poissons des petites bêtes dans l’eau, qu’est-ce qui était là en premier ? »

En étudiant l’ADN des animaux, il est possible de comprendre leur évolution. Alionaprof / Shutterstock

Marion Tible, Inserm

Voilà une question bien compliquée et pour faire (très) court, tous les chercheurs ne sont pas d’accord sur la réponse !

Pour bien comprendre ce qui se cache derrière ta question, il faut d’abord parler de l’évolution. Tu l’as bien compris, avant d’être des êtres humains, nous étions autre chose, nous ne sommes pas apparus par magie sur la Terre.

Nous faisons partie d’une famille qui s’appelle les Hominidae et qui compte, en plus de nous, les orangs-outans, les gorilles et les chimpanzés (notre plus proche cousin). Cette famille fait elle-même partie d’une plus grande famille, les simiiformes (chez qui on retrouve les oustitis ou les babouins), qui elle-même appartient à une autre grande famille, etc.

Ce classement s’appelle un arbre phylogénétique : « arbre » parce que ça ressemble à un tronc qui a une racine que tout le monde partage, « phylogénétique » parce que ça vient du grec ancien phylon, qui veut dire famille, et de génétique, qui explique ce que nous sommes en regardant nos gènes, ces petites choses retrouvées dans toutes les cellules de ton corps et qui définissent la couleur de tes yeux, la taille de ton cœur, ta taille… https://www.youtube.com/embed/0N3ize9CDwY?wmode=transparent&start=0 Comment classe-t-on les animaux ? (L’Esprit Sorcier).

Ce qui nous différencie des autres branches de notre arbre, ce sont des mutations (de petits changements dans nos cellules qui font qu’elles vont devenir un peu différentes de celles d’avant). Elles ont lieu dans nos gènes et ont permis à l’être humain de s’adapter à son environnement et de devenir ce qu’il est aujourd’hui : par exemple, le fait de marcher sur deux jambes, d’avoir un plus gros cerveau, de pouvoir parler… C’est ce qu’on appelle la sélection naturelle, et Charles Darwin est le premier scientifique à l’avoir mis en évidence.

Mais alors, si nous sommes le résultat de toutes ces adaptations, d’où venons-nous au commencement ? Les premiers signes de vie remontent à très longtemps, il y a plus de 3,5 milliards d’années.

Au tout début, il n’y avait que de petites cellules, appelées bactéries, qui ont évolué pour se reproduire plus vite, mieux et dans tous les milieux (chaud, froid, dans l’eau, sur la terre). Les cellules sont devenues des groupes de cellules, puis des êtres de plus en plus compliqués, avec des organes, des fonctions particulières, des spécificités pour chaque rôle (des nageoires dans l’eau, des pattes sur terre, des ailes pour voler), jusqu’à nous ! Nous sommes finalement le résultat de plusieurs milliards d’années d’évolution, et nous évoluons encore.

Nous savons donc que nous descendons des bactéries, mais comment est apparue la vie sur la Terre ? Il faut d’abord comprendre que, pour exister, un être vivant doit se construire et pour cela, il utilise des petites briques, comme des Lego que tu empiles pour construire un château, qu’on appelle ADN et ARN.

C’est sur ces briques que sont situés les gènes dont on parlait plus haut : elles contiennent toutes les informations pour faire un être vivant et lui permettre de se reproduire. Pour que cet ADN et cet ARN existent, il faut des plus petits blocs qu’on appelle des acides nucléiques, qui elles-mêmes sont faites d’atomes, comme le carbone, l’oxygène ou l’azote.

Ces atomes, tu les connais, ils sont partout, dans l’air que tu respires (oxygène et azote), dans le bois des forêts (carbone, oxygène et d’autres choses) et donc, dans ton corps. C’est minuscule, tu ne peux pas les voir, mais ils sont là et ils forment tout ce qui existe.

À la naissance de la Terre, il y avait déjà des atomes. Ils se sont associés pour former les premiers acides nucléiques puis les premiers ARN, les premiers ADN et enfin les premières bactéries. Comment ces premières associations ont eu lieu, c’est là où les scientifiques ne sont pas tout à fait d’accord et n’ont pas toutes les réponses.

Après tout, c’était il y a vraiment longtemps et nous n’avons pas toutes les informations pour répondre à cette question. Aujourd’hui, les chercheurs pensent que c’est un mélange de hasard (oui, c’est un peu de la chance d’avoir tous ces atomes à notre disposition et de les assembler correctement !), de différents échecs et d’affinité entre les atomes présents sur la Terre qui ont fait naître la vie. D’autres pensent que les astéroïdes qui ont percuté la Terre au cours du temps, ont pu amener d’autres atomes et favoriser l’apparition de la vie. Toujours est-il que la vie est apparue grâce à l’association d’atomes, et même si nous ne sommes pas certains du comment, nous sommes bien contents que cela ait eu lieu et que la Terre ait pu former des êtres humains très complexes, comme toi !


Diane Rottner, CC BY-NC-ND

Si toi aussi tu as une question, demande à tes parents d’envoyer un mail à : tcjunior@theconversation.fr. Nous trouverons un·e scientifique pour te répondre.

Marion Tible, Docteur en physiopathologie et biologie cellulaire, Inserm

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

%d blogueurs aiment cette page :